Accueil > Ronde 8 : La loi des séries

Ronde 8 : La loi des séries

jeudi 19 novembre 2009, par Redaction FFE

Décidément, les petits Bleus ne vont pas très bien. La 7e ronde était catastrophique avec un résultat en-dessous de la moyenne. La 8e est à peine meilleure. Un seul demi-point de plus qui permet à la délégation tricolore d’atteindre péniblement la barre symbolique des 10 points sur 20. En tout cas, toujours nettement insuffisant.

Chez les filles de moins de 12 ans, Elise Bellaïche, médaille de bronze aux derniers championnats d’Europe, perd une 3e partie d’affilée et ne pointe même plus à la moyenne. Inexpliquable.

Autre série en cours toute aussi inexplicable, chez les filles de moins de 14 ans, Maha Eid réalise un 5e nul de suite, le 7e depuis le début du tournoi. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer. Par contre, l’hémorragie est stoppée pour Salomé Neuhauser, qui, après une série de quatre défaites, renoue avec la victoire.

Seules satisfactions dans ce ciel bien gris, la nulle de Pablo Ollier, chez les garçons de moins de 18 ans, avec le Russe Bukavshin (2426), et surtout la victoire avec les Noirs de Maxime Lagarde face à l’Espagnol Arribas (2461) en moins de 16 ans. Du coup, Maxime se retrouve à la 3e place et se positionne pour la lutte pour le podium à trois rondes de la fin. Il affrontera demain le champion du monde en titre, l’Indien Vidit. Celui-ci a déjà battu au cours du tournoi les deux autres Français de la catégorie Julien Song et Christophe Sochacki. On espère bien que Maxime Lagarde fera mentir la plus célèbre loi des séries, jamais deux sans trois.