Accueil > Ronde 11 : heureusement, Maxime !

Ronde 11 : heureusement, Maxime !

dimanche 22 novembre 2009, par Redaction FFE

Il l’a fait ! On pouvait craindre le pire en voyant le nom et la nationalité de l’adversaire. Le MI Indien Sethuraman (2447). Mais aussi en voyant la position à un moment de la partie. Avec deux pions de retard, on ne donnait plus guère de chances à Maxime Lagarde. Mais le Français a su faire preuve de belles ressources en trouvant un très dangereux contre-jeu. L’Indien, qui se sentait obligé de gagner pour aller chercher le titre, prenait des risques et refusait de rentrer dans une finale nulle pour finalement proposer lui-même le partage du point quelques coups plus tard. Maxime acceptait alors sans trop hésiter, sachant qu’une nulle allait probablement lui permettre de monter sur le podium. Mais aveuglement mutuel, puisque le compatriote de Sethuraman, Vidit, qui suivait attentivement la partie, démontrait instantanément que la position finale était complètement gagnante pour Maxime. Ce partage du point changeait tout pour les deux Indiens ex-aequo en tête du classement et permettait à Sethuraman de décrocher le titre d’une courte tête au départage devant son compatriote. Mais pour Maxime, une victoire n’aurait pas modifié le métal de la médaille qui l’attendait. Elle lui aurait juste permis d’éviter quelques longues heures d’angoisse avant d’avoir la confirmation officielle qu’il possédait bien un meilleur départage que l’Ukrainien Nizhnyk.

Cette médaille de bronze qui arrive en conclusion d’un superbe tournoi de Maxime Lagarde permettra d’atténuer la déception d’ensemble de la délégation française. Car pour le reste, c’est morne plaine. Les trois joueurs à 7 points, Sophie Aflalo, Jules Moussard et Cécile Haussernot, qui pouvaient tous prétendre à une place d’honneur, ont craqué, et sont restés à 7 points. La bonne surprise de cette dernière ronde vient de Julien Song, qui bat le Géorgien Javakhadze (2376) et qui se glisse ainsi dans le Top10 final de la catégorie. Un bel exploit pour Julien qui participait à son 1er championnat du monde et qui partait avec le 41e Elo sur la ligne de départ.

Pour finir, côté satisfactions, on pourra se réjouir que 19 des 20 Français ont atteint la moyenne. Quelques rayons de soleil dans la grisaille. Et heureusement, il y avait Maxime...