Accueil > Ronde 1 : une entrée en matière au petit trot

Ronde 1 : une entrée en matière au petit trot

lundi 30 septembre 2013, par Redaction FFE

19 sur 33. C’est une entrée en matière au petit trot qu’ont réalisée les jeunes Français aux championnats d’Europe. Il est normal qu’avec une délégation de 33 joueurs les résultats soient mitigés. Mais ils sont dans l’ensemble conforme à l’échelle très subjective du Elo. Les deux seules réelles contre-performances du jour sont à mettre à l’actif des moins de 16 ans. Cécile Haussernot, la tête de série n°5 chez les filles, subit une défaite d’emblée face à la Serbe Rakic (1876). Mais ce n’est pas la première fois que Cécile s’incline à l’occasion d’une première ronde d’un championnat international, avant de terminer en boulet de canon. On connaît ses ressources mentales. Chez les garçons de la même catégorie, Yannick Kambrath se fait surprendre par le Slovène Bratkovic qui lui rendait pourtant plus de 250 points sur la balance du classement Elo.

Ces deux contre-performances à l’Elo sont compensées par trois performances réalisées par le cadet Roudolph Grigorian qui arrache un demi-point au Tchèque Kraus (2370), après une partie mouvementée riche en rebondissements, et par Matthieu Leroi et Jean Meunier-Pion qui font également nul face à des adversaires nettement mieux classés.

Les filles de moins de 10 ans réalisent un joli tir groupé avec 4/4, alors que celles de moins de 12 ans restent solidaires dans la défaite avec un tristounet 0/3. Les poussines françaises seront du coup toutes sur les premières tables lors de la 2e ronde. Chjara Sabiani sera même opposée table 1 à la MF Bulgare Salimova. Cette 2e ronde verra par ailleurs déjà un affrontement franco-français entre Andreea Navrotescu et Julie Fischer chez les filles de moins de 16 ans.

Parties à partir de 15h30 pour les plus de 10 ans et 16h pour les petits.

Photo : Roudolph Grigorian, auteur de la performance tricolore du jour.