Accueil > R6 : Journée noire pour les petits Bleus

R6 : Journée noire pour les petits Bleus

dimanche 6 octobre 2013, par Redaction FFE

Encore une bien mauvaise journée sur le strict plan comptable pour l’équipe de France. Pour la 3e fois depuis le début du championnat, les 33 petits Bleus ne réalisent pas la moitié des points et signent un tristounet 15/33, leur plus mauvais score de la compétition.

Une nouvelle fois, ce sont les Français qui étaient les mieux placés qui dévissent complètement et qui n’arrivent pas à aligner deux bons résultats consécutifs. Bérénice de Talancé, Andreea Navrotescu, Baptiste Roux et Guillaume Lamard, qui avaient 4 points sur 5, s’inclinent tous les quatre, dans une belle faillite collégiale.

Un mal récurrent chez les jeunes tricolores depuis le début du championnat. Et pourtant, le sérieux et l’application dont ils font preuve devant et en dehors de l’échiquier ne sont pour l’instant absolument pas remis en question.

Heureusement, tout n’est pas si sombre et il y a moyen de trouver quelques motifs de satisfaction dans la bouteille à moitié vide. Jawad Maache aligne un 3e point consécutif chez les moins de 10 ans et reste le dernier Français invaincu ... sur l’échiquier. Avec le poussin de Mazamet, neuf autre Français ont 4/6, soit presque un tiers du camp tricolore. Mathématiquement, ces 10 joueurs peuvent encore participer à la lutte pour une médaille, ce qui n’est pas si mal à trois rondes de la fin. Mais la conditions est claire : il faut absolument marquer 3 points sur les 3 dernières rondes pour décrocher le Graal, et il faut donc commencer par une victoire aujourd’hui lors de la 7e ronde.

Depuis le début de la compétition, tous les joueurs qui ont été mis en photo dans le compte-rendu quotidien sur le site fédéral pour avoir réalisé une belle performance ont systématiquement perdu la ronde suivante. Pour tenter de conjurer la "malédiction" et surtout éviter de sombrer dans une quelconque paranoïa irrationnelle, il a été décidé aujourd’hui ... de ne mettre aucun joueur en photo. Le signe indien va forcément être rompu. De toute façon, les Français en tête de la délégation tricolore ne peuvent pas perdre tous les 10 lors de cette 7e ronde.