Accueil > Championnats du Monde > Championnats du Monde 2015 > Monde - Ronde 6

Monde - Ronde 6

samedi 31 octobre 2015, par Jacques Mathis

Rajat
Victoire propre de Rajat qui ne laisse aucun contre-jeu à l’américain Vanapalli Vishnu. Un point important pour le jeune français qui reste dans le haut du tableau.

Pierre-Basile
Surpris dans l’ouverture, Pierre-Basile se retrouve rapidement sous pression. Au lieu de tenter quelque chose d’actif, le tricolore préfère souffrir passivement et s’inclinera logiquement contre le belge Beukema. Une partie à oublier, réaction attendue demain !

Dimitri
Face à un joueur grec à 1900, Dimitri place sa préparation et déroule par la suite son plan. Une victoire nette du français qui se replace à 3.5/6.

Lara
Scénario catastrophe dans la partie de Lara qui après avoir dominé de la tête et des épaules, gaffe et donne la dame avec plusieurs pions d’avance. Une défaite dure à avaler pour la jeune française qui ne démérite pas. On espère une victoire demain pour revenir rapidement dans le tournoi.

Noam
Partie propre pour Noam contre La Défense russe de son adversaire. Malgré des escarmouches tactiques, il ne parvient pas à faire la différence.

Chloe
Entreprenante dans l’ouverture, Chloé a à nouveau pris le dessus , et obtenu une position d’attaque prometteuse. Malheureusement elle gaffe et doit donner une pièce puis la partie

Laura
Partie magnifique pour Laura qui exécute une attaque propre à l’aile dame sur la française. Plus tranchante qu’en début de tournoi , elle s’impose de belle manière

Lucie
Partie moyenne pour Lucie qui n’était pas très inspirée. Après la partie d’un pion dans une semi slave , elle défend trop passivement et doit s’incliner.

Adam
Adam a gagné de manière convaincante contre un jeune grec qui a lourdement gaffé trop vite pour opposer une réelle résistance.

Anaëlle
Anaëlle a pris l’avantage rapidement mais n’a pas trouvé la bonne concrétisation de son initiative. Repliée, son adversaire se réorganise avec beaucoup de précision et profite des affaiblissements noirs pour prendre l’avantage et l’emporter.

Luka
Luka a joué un peu passivement une position qui demandait du punch et s’est retrouvé dans les cordes à l’aube de la finale. Mais notre jeune combattant s’est appliqué pour défendre à merveille une finale de tours délicate. Encore une bonne perf, ou plutôt demi-perf.

Guillaume
Guillaume a pris le risque d’une ouverture créative, mais son manque d’application dans une phase cruciale a donné à son adversaire une position prometteuse. Au bord du précipice tout au long de la partie, Guillaume assène avec beaucoup de chance quelques bons coups de défense et retourne même la position pour l’emporter.

Bilel
Après une ouverture bien maitrisée, Bilel s’empare de l’initiative et pousse son adversaire à la faute. Malheureusement il se précipite pour conclure et rate plusieurs occasions avant de se prendre un perpet avec 2 pions de plus. Un demi point de gâché mais il reste dans la course . .

Dylan
Dylan se trompe dans l’ouverture et se retrouve mal rapidement. Il met toute son énergie et pousse son fort adversaire à commettre plusieurs imprécisions qui équilibrent les débats . Alors que la finale n’aurait du être qu’une formalité pour annuler, Dylan enchaîne les fautes et perd sans lutter. Dommage .

Elise
Partie aisée pour Elise qui convertit tranquillement son avantage obtenu dans l’ouverture . Il faut maintenant enchainer !

Quentin
Opposé à un petit élo, Quentin évite tous les risques et sort son adversaire de son sentier de prédilection, la tactique. En finale ce dernier déposera rapidement les armes. Pareil que pour Elise, il faut gagner quelques parties pour revenir !

Nani
Opposée à une des meilleures joueuses de la catégorie, Nani n’a pas pris son temps. La sanction a été rapide !.

Amélie
Jolie début de partie d’Amélie qui montre une meilleure compréhension que l’adversaire. Elle pique un pion et a la paire de fous. Cela s’annonce bien et son adversaire à 21 est dans "les cordes". Cette dernière menace un gain de dame basique en un coup... et, horreur... Amélie ne le voit pas ! Grosse désillusion !

Estée
Très bonne partie d’Estée qui réussit son ouverture, et qui profite rapidement des imprécisions adverses pour s’amener une finale écrasante qu’elle gagne.

Albert
Le début modeste de son adversaire amène Albert dans une position très confortable. Pourtant, il ne trouve pas les clés et gaffe même alors que tout restait à faire... Il perd une qualité, et profite ensuite du jeu timide adverse pour tirer sa nulle.

Le prix de la meilleure partie du jour est décerné à Rajat MAKKAR et à Laura SUMARRIVA PAULIN (pour la 2ème fois)...
JPEG - 240.7 ko