Accueil > Championnats du Monde > Championnats du Monde 2015 > Monde - Ronde 11

Monde - Ronde 11

jeudi 5 novembre 2015, par Jacques Mathis

Adam
Adam a pris un avantage conséquent dans l’ouverture en gagnant la paire de fous. En transposant dans une finale, son avantage grandit. En décidant de filer vers une finale de fous de couleurs opposées, Adam a été un peu trop confiant sur la valeur de son pion passé, mais sa meilleure technique fera le reste.

Luka
Luka a eu un immense avantage dans cette dernière ronde mais son jeu un peu trop prudent le privera d’une victoire qui lui tendait les bras.

Anaëlle
Anaëlle a joué une partie des plus compliquées contre sa forte adversaire kazakhe. Au plus fort de l’orage, Anaëlle trouve une combinaison de liquidation et empoche un joli point pour conclure son bon tournoi.

Guillaume
Guillaume avait une bonne carte à jouer dans cette dernière ronde contre un nouvel adversaire aux alentours de 2400. Malheureusement, les bons réflexes défensifs du joueur autrichien dans le zeitnot condamnent Guillaume a une finale très désagréable qu’il perdra logiquement quelques coups plus tard.

Rajat
Rajat est passé complètement au travers de cette dernière ronde et s’incline logiquement contre un jeune turc largement à sa portée. Une défaite décevante qui laisse le français à 7/11. Il y avait clairement la place de faire mieux même si la catégorie était très relevée.

Dimitri
Opposé à un fort MF arménien, Dimitri sort de l’ouverture avec une bonne position qui reste néanmoins complexe. Et c’est justement dans les complications que le tricolore va faire des choix hasardeux et devra s’incliner. Cette défaite ne remet pas en cause le tournoi sérieux de Dimitri qui pour sa première année dans la catégorie marque 6.5/11 face à une forte opposition et justifie pleinement sa sélection.

Pierre-Basile
Encore un appariement difficile avec un adversaire bien mieux classé au menu de cette dernière ronde pour Pierre-Basile. Et malheureusement un peu le même scénario que les rondes précédentes. Le français obtient une position clairement avantageuse face au jeu passif de son adversaire allemand mais ne trouvera pas l’énergie pour conclure. Un mauvais coup à l’approche du contrôle de temps finira de détériorer sa position et le tricolore devra s’incliner. Au final, Pierre-Basile reste à 5 points en ayant montré de bonnes choses face à des joueurs mieux classés. Reste maintenant à progresser dans la conclusion.


Lara

Face à une argentine avec le même élo qu’elle, Lara n’ose pas se lancer à l’attaque alors que sa position le permettait et préfère jouer plus calmement. Après quelques échanges, la position s’aplanit et le partage du point est signé. Lara termine le championnat avec 50% des points et aura eu le mérite de se battre à chaque partie. Nul doute qu’avec ces deux championnats internationaux successifs, Lara aura engrangé énormément d’expérience et obtenu quelques pistes de travail pour continuer sa progression.

Chloe
Chloé possède tout ce qu’il faut mentalement pour devenir une bonne joueuse (fighting spirit, énergie), mais de grosses lacunes en stratégie et ouvertures.

Laura
Gros talent selon son entraineur, Laura mériterait d’être suivie. Un peu timide parfois timorée dans le jeu, doit faire des progrès en tactique. Bon Championnat du Monde

Noam
Enorme talent, qui doit gérer son rythme de jeu, et également ne pas tout baser sur la tactique. Il sera fort s’il arrive à jouer plus pendant l’année.

Lucie
Son score ne reflète pas son tournoi. Appliquée, elle joue de manière trop scolaire parfois et rate des choses simples. Son entraineur la voit faire une belle petite carrière chez les jeunes.

Nani
C’est la plus forte petite-poussine que j’ai pu entraîner. Encore immature, elle n’a pas maximisé son score au monde. Pourtant lors des 2 dernières rondes perdues, elle a vraiment montré qu’elle était capable de s’appliquer (dommage qu’elle n’a pas joué comme cela depuis le départ). C’est une jeune qui mériterait un bon suivi et "des prépas petit-déj" tous les jours.

Amélie
Elle fait des progrès. Elle a montré de la motivation et du sérieux pendant la compétition, mais elle travaille trop peu personnellement à la maison. Elle doit s’y mettre si elle veut un jour être plus présente à l’échelle internationale.

Albert
Il a mal démarré son tournoi et a tout de même été très proche d’un TOP 10. Pour son entraineur, c’est un grand espoir français.

Estée
Très combative, elle a montré des lacunes techniques qu’il lui faudra combler si elle veut atteindre les meilleures de sa catégorie. Son entraineur va travailler avec elle dès maintenant et essayer de lui donner les clés pour atteindre cet objectif.

Bilel
Une de nos chances de médaille et sans doute la seule. On a oublié cette année que Bilel était 1ère année et malgré la déception qui accompagne son résultat, il a quand même été proche du podium par 2 fois. Le coup de mou après sa position archi gagnante de la ronde 6 enterre son tournoi. Vraiment dommage car son comportement et son implication était bonne. Son entraineur pense qu"il peut faire un grand coup l’an prochain.

Dylan
Trop juste techniquement, pas assez expérimenté, même si Dylan apporte une énergie positive sur le reste de la Team France, ce n’est pas suffisant. Son entraineur est déçu mais le résultat final est logique. Comme il est junior l’an prochain... passons... Il était Champion de France.

Elise
Elise a montré ses limites contre les fortes joueuses, mais elle gagne des points et a montré de bonnes choses. Elle termine à la 9ème place ex aequo, mais loin de la médaille, pareil que Dylan, elle passe juniore l’an prochain...

Quentin
Grosse déception mais ce n’est pas la première fois. Quentin est trop fort techniquement mais pêche clairement à la conclusion. Trop de stress trop de pression, il lui faut un déclic. Car il a perdu son temps sur ces Championnats.
JPEG - 277.9 ko