Accueil > Championnats d’Europe > Championnats d’Europe Jeunes 2015 > Europe - Ronde 7

Europe - Ronde 7

lundi 28 septembre 2015, par Jacques Mathis

Luka
Luka a bénéficié du cadeau d’un pion très tôt dans le début. Désireux de le conserver à tout prix, il s’emmêle un peu les pinceaux et doit le rendre. Après ces deux évènements, la position s’égalise, et son adversaire fête cela par une transposition en finale de pions perdante. Un bon point pour Luka, somme toute.

Guillaume
Guillaume est tombé sur un adversaire qui a récité une tentative (convaincante) de réfutation de sa variante Sozin fétiche. Toujours au bord de la rupture, Guillaume fût bien mieux inspiré que son fort adversaire, et après avoir toujours maintenu un certain équilibre, déclenche en zeitnot une ahurissante séquence tactique, pour signer le meilleur résultat de sa jeune carrière. Chapeau !

Adam
Adam a longtemps poussé une position avantageuse. Mais son adversaire, résistant, a montré des qualités supérieures en finale. Il faudra gagner les deux dernières pour réaliser une bonne performance.

Anaëlle
Anaëlle a dominé toute la partie mais trop de temps dépensé dans le début l’amène à un zeitnot terrible, et la partie s’achève sur une gaffe peu avant le 40ème coup.

Noam
Après une gaffe dans le début qui lui coûte un pion, Noam se reprend très vite et prend le dessus sur son adversaire. Après un long combat, il transpose dans une finale gagnant et ne craque pas. La partie de demain sera importante pour lui.

Lucie
Dans une Najdorf, Lucie a obtenu rapidement une position tranquille, puis après quelques manœuvres bizarres de son adversaire, un solide avantage. Malheureusement, voulant tenter un piège tactique, elle se rate et offre la partie à son adversaire.

Laura
Dans un gambit dame, Lucie a interverti deux coups, et a dû défendre une position avec un pion de moins tout au long de la partie. Heureusement, elle activa sa tour très tôt dans la finale, pour tenir une nulle bien méritée après 3 H 30 de jeu.

Bilel
Partie importante pour Bilel qui se replace après avoir fait une bonne partie contre son coriace adversaire autrichien. Dans une ouverture plutôt équilibrée, il garde la tension et fait craquer la défense blanche. 2 parties maintenant pour espérer recoller et repartir honorablement de Porec.

Dylan
Sans confiance, Dylan prend peur et ne répète pas sa prépa, à cause d’une menace inexistante. En difficulté, il n’aura plus assez de jus pour tenir sa position, certes désagréable mais tenable.

Elise
Peu en forme, Elise va oublier un thème de sa prépa mais cependant bien se rattraper en trouvant des très forts coups de défense. Alors qu’elle a repris le dessus, elle oublie de transposer dans une finale supérieure et se retrouve dans un réseau de perpétuel. Dommage.

Quentin
Encore une occasion manquée. Quentin a parfaitement appliqué les rouages de sa prépa, construit peu à peu son avantage, qu’il convertit en partie gagnée, avec de se crisper et donner un demi point. Grosse déception, car si l’on fait les comptes, il en est à sa 6ème partie gagnante sur l’échiquier, mais le compteur est bloqué à 4points.

Pierre-Basile
Opposé à un norvégien moins bien classé que lui, Pierre-Basile prend rapidement l’ascendant avant de relâcher l’étreinte. Au lieu d’en profiter, son adversaire commet une énorme gaffe stratégique et permet ainsi au jeune français de marquer le point. Une bonne victoire qui permet à Pierre-Basile de revenir à un score mérité de 50%.

Dimitri
Face à un adversaire largement à sa portée, Dimitri joue une partie sérieuse et domine de bout en bout. Le jeune croate déposera rapidement les armes et permettra ainsi à Dimitri de s’offrir une bouffée d’oxygène avant les deux dernières rondes.

Lara
Dans une Bogo-Indienne, Lara obtient un léger avantage bien que la position adverse reste solide. La française décide d’échanger quelques pièces pensant obtenir une meilleure position mais il va s’avérer finalement que les noirs tiennent sans trop de difficultés. Le partage du point sera signé peu de coups après. Il reste deux rondes pour viser la moyenne ce qui constituerait un résultat tout à fait satisfaisant pour un premier championnat international.

Rajat
Face au début solide de son adversaire letton, Rajat place logiquement ses pièces, égalise et parvient même à prendre le dessus en grappillant un pion de l’aile-dame. La finale qui en découlera ne posera pas de problème au jeune français qui marque un point très important. Les deux dernières rondes vont s’avérer décisives pour une bonne place au classement.

Albert
Après une ouverture ratée, et un milieu de jeu difficile, Albert a une pièce de moins... Nul doute que la défaite va venir, mais il décide de continuer, car c’est un grand combattant. Dans ce genre de situation, il est rare qu’un résultat survienne, mais son adversaire se rate complètement et arrive dans une finale roi tour fou contre roi tour. Fatigués, les deux joueurs ne joueront pas parfaitement cette finale difficile, mais le résultat est là, Albert obtient un "gros" demi-point !

Amélie
Après un bon début, Amélie prend une mauvaise décision stratégique dans le milieu de jeu. Elle subit alors la loi de l’adversaire, mais reste dans la partie. Patatra l’adversaire s’emmêle et laisse filer une pièce. Victoire !

Estée
Surprise par le choix adverse, Estée joue bien le coup en retombant dans une ligne qu’elle connaît. Malheureusement, dans cette partie avec attaque opposée, elle reste trop timide, et passe à l’offensive trop tardivement. Elle s’incline logiquement contre une très bonne joueuse de sa catégorie.

Nani
Après une partie équilibrée et quelques petits rebondissements, Nani va devoir jouer une finale difficile avec un pion de moins. Mais, malgré son application durant toute la partie, elle rate une fourchette en un coup et perd sur le champ sans avoir pu se défendre !
JPEG - 219.8 ko