Accueil > Championnats du Monde > Championnats du Monde Juniors > Championnat du Monde Juniors - Rondes 12 et 13

Championnat du Monde Juniors - Rondes 12 et 13

dimanche 19 octobre 2014

Ronde 13 :

Le chiffre 13 porte malheur selon la superstition. Quoiqu’il en soit, cette 13ème ronde n’a pas été clémente pour les trois juniors français. Encore sous le coup de leurs défaites de la veille et de la fatigue accumulée au cours d’une compétition trop longue, ils enregistrent un résultat d’ensemble de 1/3.

Opposés à des joueurs moins bien classés, Bory Ider et Solennn Afraoui annulent, tandis que Cyrielle Monpeurt doit s’incliner. Des trois Tricolores, c’est qui Borya tire le mieux son épingle du jeu. Après une première moitié de tournoi laborieuse, il a su rebondir, accrochant au passage des joueurs plus forts. Au final, le jeune Mulhousien termine à une honorable 31e place, avec 7,5/13.

Même si elle a connu quelques petits passages à vide dans son parcours, Cyrielle finit avec 50% des points soit 6,5/13, et prend la 38e place. Un tournoi à oublier en revanche pour Solenn, avec une seule victoire au compteur, même si elle a tout de même su accrocher 7 demi-points. La jeune Francilienne totalise 4,5/13.

Ronde 12 :

Dans une compétition aussi longue que le championnat du monde junior (13 rondes), garder un niveau de forme constant est un exercice difficile. Nos trois jeunes compatriotes en ont fait l’amère expérience à l’occasion de cette avant-dernière ronde.

Tous trois ont dû s’incliner face à leurs adversaires du jour. Borya Ider avait la difficile tâche d’affronter avec les Noirs le MI indien Diptayan Ghosh, qui affichait un classement à 2508 points Elo. Ce dernier laissera une qualité pour une attaque décisive sur l’aile-Dame.

Opposée avec les Blancs à la Maître FIDE féminine russe, Irina Petrukhina (2218), Cyrielle Monpeurt, après un sacrifice téméraire, se retrouvera dans une finale inférieure, qu’elle ne pourra malheureusement pas sauver.

Solenn Afraoui, pour sa part, craque dans une longue finale de double Fous pourtant égale. Une ronde à oublier pour nos jeunes compatriotes, à qui nous souhaitons une meilleure ultime journée.